Inovelan (société du groupe Agfa HealthCare) a reçu l’homologation V2 du CNDA (Centre National de Dépôt et d’Agrément) pour son logiciel d’accès au Dossier Médical Partagé (DMP). Cet agrément était attendu par plusieurs établissements pour acter de la mise en œuvre l’alimentation du DMP depuis leur Dossier Patient Informatisé. C’est notamment le cas d’hôpitaux franciliens qui, outre l’alimentation DMP, peuvent désormais anticiper, depuis Orbis, les tests de connexion avec la plateforme de coordination Terr-eSanté du GCS SESAN. La connexion au DMP V2 est disponible depuis les SantNetBox déployées sur le territoire Français. Ce service vient compléter la palette de services disponibles depuis une seule et même SantNetBox : la messagerie sécurisée (MSS et Apicrypt), les passerelles d’interopérabilité, l’éditique et les coffres-forts électroniques.

Ces services confirment la volonté du groupe Agfa HealthCare de positionner l’entité Inovelan en leader de la gestion collaborative des données de santé : dossiers patients partagés en réseau (maladies chroniques, cancérologie, neurologie, dermatologie, gériatrie, psychiatrie), applications de télémédecine (diagnostic et traitement à distance, surveillance et prévention, RCP) et parcours de soins.

 

my SIH commentaire

Lancé il y a fort longtemps (…), le DMP vise à conserver et sécuriser l’ensemble des informations médicales d’un individu. Ce dossier a pour objectif de favoriser les échanges soignants-patients tout en facilitant la communication ville-hôpital. La mise en exploitation de cet espace confidentiel en ligne répond aux directives nationales du plan « Ma Santé 2022 ». Selon les derniers chiffres de la CNAM, 5 millions de dossiers médicaux partagés ont été créés à ce jour. Il n’y a plus qu’à espérer l’adhésion de l’ensemble des assurés pour que le DMP puisse enfin jouer son rôle de véritable carnet de santé numérique.