Dans notre rubrique MATCH 3::3 nous vous proposons de découvrir régulièrement différentes approches éditeurs avec une mise en lumière de 3 concepts… en 3 captures !

Le principe du MATCH de my SIH magazine est de proposer à des éditeurs (entre 2 et 5 participants) de mettre en avant 3 points de leur solution, approche, concept, etc. sans savoir ce que les éditeurs concurrents vont décider de mettre en lumière… Entre l’éditeur qui exposera en 3 points que SA solution est la plus performante, la moins chère et qu’il est le meilleur et celui qui fera l’effort de présenter 3 réels points forts de sa solution agrémentés de 3 visuels pertinents, nous gageons que le lecteur pourra se faire sa propre opinion (…) tout en ayant une idée globale de l’orientation du marché autour du sujet concerné. Sur ce, bon Match et que le meilleur gagne !
Le marché de l’informatisation de la dialyse est un marché de niche sur lequel on retrouve peu de candidats et souvent des fabricants de dialyseurs ou des entités filiales de fabricants. En effet, l’une des difficultés pour les éditeurs de solutions de dialyse est de pouvoir prendre en compte les spécificités de chaque générateur de dialyse pour la récupération des paramètres de séance. Les générateurs de dernière génération sont équipés de prise RJ45 pour une interconnexion directe au réseau de l’établissement. Certains autres, sont équipés d’interfaces « série » plus ou moins normalisées. Dans ce cas, il faut prévoir un dispositif physique annexe avec un câblage spécifique. Outre l’interconnexion, il est important de disposer d’un logiciel – a minima – certifié LAP par la HAS pour la gestion des prescriptions. Idéalement, le Dossier Patient Informatisé doit prendre en compte tous les événements relatifs au suivi du patient que ce soit dans le cadre d’une dialyse ou du suivi d’une greffe. Parmi les fonctionnalités annexes importantes, un système de gestion de rendez-vous des patients (séances et protocoles) et de suivi des équipes (roulements, congés, etc.) parait indispensable dans le cadre d’une informatisation globale de l’unité.

Si le déploiement d’un système informatisé de dialyse se fait traditionnellement au sein même de l’établissement, de plus de plus de sites optent pour un mode « Cloud » chez un hébergeur HADS avec la possibilité de gérer des sites distants en télédialyse.

Il faut distinguer d’une part les unités de dialyse autonomes disposant de leurs propres FINESS et d’autre part les services adossés à un établissement de Santé. Dans le premier cas, le dossier de spécialité de dialyse fait office de Dossier Patient. Dans le deuxième cas, se pose la question de la remontée d’information dans le DPI de l’établissement notamment en ce qui concerne la gestion du PMSI avec la dualité des actes de séance de dialyse et des séjours d’hospitalisation. Ainsi, la capacité d’ouverture de la solution sur la base des standards habituels d’interopérabilité est un avantage indéniable. Il est important de communiquer avec les autres modules logiciels d’un SIH : Gestion administrative du Patient, DPI, Gestion des rendez-vous, Récupération des analyses de Biologie, suivi du stock de Pharmacie, etc.

Et le gagnant est…

MYSIH N036 :: RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE NOTRE MATCH DANS NOTRE MAGAZINE (VERSION PDF OU PAPIER).